Qu’est-ce que le plan de relance ?

Le 3 septembre 2020 le gouvernement a lancé un plan de relance historique de 100 milliards d’euros.  En effet, ce plan a pour objectif de redresser l’économie et de préparer la « France de demain ». Le plan de relance s’Inscrit dans la continuité des mesures de soutien aux entreprises lancées dès le début de la crise de la Covid-19. Il vise à transformer l’économie et créer de nouveaux l’emploi. Il repose sur trois piliers : l’écologie, la compétitivité et la cohésion.

Le plan de relance à trois priorités :

  • Relocaliser les activités industrielles en France, pour ce faire 35 milliards seront investis pour la compétitivité et l’innovation
  • Décarboniser notre économie, avec un investissement de 30 milliards dans l’écologie
  • Créer de nouveaux emplois, avec 35 milliards pour améliorer la formation et l’accès à l’emploi.

 

Quelles aides pour les PME ?

Plusieurs mesures ont été prises pour soutenir TPE et PME : allégement d’impôts de production, la création d’un « label relance » ou encore un accompagnement dans la transition écologique. Toutes ces mesures mises en place ont pour but de permettre à la France de conserver sa compétitivité et son attractivité.

Un crédit d’impôt pour favoriser la transition écologique

Les TPE et PME seront accompagnées dans leur transition écologique. Notamment grâce à un crédit d’impôt spécifique et un accompagnement personnalisé.

Ce crédit d’impôt favorise la rénovation des bâtiments des TPE-PME du secteur tertiaire. Sont concernés en particulier les investissements d’isolation thermique et les systèmes de raccordement à des réseaux de chaleur ou de froid. Dans le cadre de son plan climat, Bpifrance déploie des prêts spécifiques pour accélérer cette transition; comme par le biais du prêt vert et du prêt « économie d’énergie » en partenariat avec l’Ademe.

Un soutien pour le développement de projet d’innovation

Dans le cadre du plan de relance, il existe également des dispositifs spécifiques au développement de projet d’innovation et à la transition numérique des PME.

Ils couvrent notamment :