Les 5 et 6 octobre 2020, lors du Meet’Up Greentech 2020, le ministère de la transition écologique a lancé le nouvel appel à manifestation d’intérêt pour obtenir le label Greentech Innovation.

L’objectif est donc de valoriser, grâce au label, les start-Up qui facilitent la transition écologique par le numérique.

Nous faisons ici le point sur l’origine du label Greentech Innovation, ses critères, son utilité et enfin, les prochaines deadlines.

L’initiative Greentech Innovation

Il s’agit d’une initiative du ministère de la transition écologique et solidaire, lancée en 2016, et visant à :

“développer l’innovation des start-up et PME pour développer de nouveaux produits, usages et services pour les citoyens sur les différentes thématiques du ministère de la transition écologique“.

Source : ministère de la transition écologique

Concrètement, la Greentech innovation inclut :

  • des startups et PME innovantes
  • un réseau d’incubateurs partenaires
  • Le label, obtenu via un AMI (Appel à manifestation d’intérêt)
  • différents événements: hackaton, meet-ups, conférences

L’objectif est bien de construire un écosystème qui permette aux entreprises de la “GreenTech verte” d’être accompagnées et identifiées. L’initiative vise à les rendre plus visibles et crédibles vis à vis des décideurs, investisseurs ou acheteurs, y compris publics. Pour concrétiser cette reconnaissance, le ministère a mis en place un label.

Le Label Greentech Innovation

Ce label consacre les startups ayant des projets innovants et à fort potentiel. L’idée est donc de valoriser l’émergence et le développement des nouveaux produits et services de la croissance verte et bleue.

Les labellisés sont ainsi reconnus et valorisés, avantagés dans les marchés publics, et accompagnés. Ils peuvent notamment bénéficier de certaines ressources du ministère : données, outils ou encore réseaux scientifiques et techniques.

Ce label est donc pour vous, si vous développez des méthodologies, technologies, services et solutions ambitieuses, innovantes, et surtout durables, dans l’un des secteurs suivants de la GreenTech Verte :

  • efficacité énergétique, énergies renouvelables, neutralité carbone
  • Bâtiment et villes durables
  • Mobilité et transport durable
  • Prévention des risques, santé et environnement
  • Economie circulaire
  • Eau, biodiversité et biomimétisme
  • Numérique durable

Jusqu’à présent, 190 Startups et PME ont obtenu ce label, dont beaucoup ont eu un parcours remarquable.

Ainsi les pommeaux de douche connectés Hydrao, pour consommer moins d’eau, Hello watt, pour optimiser sa consommation énergétique, ou encore Chargemap pour recharger sa voiture électrique (et ça, chez FinovUP, on apprécie).

Comment l’obtenir?

Il suffit de répondre à l’appel à manifestations d’intérêt dédié, directement sur la plateforme en ligne.

Vous pourrez y uploader votre dossier de candidature, qui comprend trois volets principaux : votre entreprise, votre projet, son impact. Les dossier de candidature et règlement de l’AMI sont disponibles sur le site du ministère.

A noter que cet AMI concerne uniquement les PME au sens communautaire: si votre entreprise a moins de quatre ans, dans la catégorie “amorçage“, sinon dans la catégorie “accélération“.

Pour candidater, rendez-vous aux dates suivantes:

  • D’ici le 30 novembre 2020
  • Entre le 22 février et le 23 avril 2021

Les dépôts de dossier se font au fil de l’eau pendant toute la période, et feront l’objet de relevés intermédiaires.

Vous avez un projet innovant et à impact, et vous cherchez à le financer? Prenez rendez-vous avec l’un de nos consultants pour en discuter!