Le concours d’innovation i-Lab est LE dispositif phare de financement des jeunes startups issues de la recherche technologique.

Bien que le taux d’obtention soit assez faible (15%), il reste un must-do en termes de financement public, et constitue une des aides d’amorçage les plus intéressantes. En effet, le montant accordé, la nature de l’aide, l’absence d’exigence de fonds propres font d’iLab un concours pas comme les autres.

Présentation du concours d’innovation i-Lab

Le concours d’innovation i-Lab est financé dans le cadre du programme d’investissement d’avenir, et organisé par le MESRI (Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation), en partenariat avec Bpifrance.

L’objectif est de « détecter des projets de création d’entreprises de technologies innovantes et de soutenir les meilleurs d’entre eux grâce à une aide financière et à un accompagnement adapté » (source: règlement 2021). Pourra donc concourir toute personne physique ayant un projet d’entreprise deep-tech, ou l’ayant créé depuis moins de deux ans. Attention: la faisabilité de votre projet doit déjà être démontrée. En d’autres termes, vous avez un POC.

Le concours vous permettra de financer jusqu’à 60% du projet sous forme de subvention, avec un montant maximum de projet de 1M€, soit 600k€ de subvention. Dès lors, on comprend l’engouement pour ce concours, les subventions de ce montant sont en effet extrêmement rares. Ainsi, on a souvent affaire pour ces montants à des avances remboursables, voire des prêts.

Les thématiques du 23e concours d’innovation-Lab (et dernier en date) sont les suivantes:

  • Santé : améliorer les diagnostics médicaux à l’aide de l’intelligence artificielle ;
  • Sécuriser, certifier et fiabiliser les systèmes fondés sur l’intelligence artificielle ;
  • Développement du stockage de l’énergie haute densité pour une mobilité durable ;
  • Cyber-sécurité : rendre nos systèmes durablement résilients aux cyber-attaques ;
  • Biomédicaments : améliorer les rendements et maitriser les coûts de production.

Le dossier de candidature i-Lab

Pour postuler, on vous demande de fournir différents éléments, qui doivent tous être bien travaillés :

Présentation du projet au format word

Ce document d’environ 25 pages, comprend:

  • la présentation du projet, avec notamment la démonstration de sa faisabilité.
  • L’équipe, salariées et fondateurs, futurs recrutements inclus.
  • Le marché et les objectifs commerciaux: dont concurrence et avantage concurrentiels, action commerciale, stratégie etc.
  • Le programme d’innovation: c’est à dire la partie technique de votre projet: études et développements futurs, et aussi ce que vous avez déjà réalisé (étude technique, faisabilité par exemple).
  • Aspects Juridiques: Etude d’antériorité, environnement règlementaire etc.

Présentation du projet en vidéo

90 secondes maximum pour tout donner!

Cette vidéo doit en effet vous permettre de présenter de façon positive et convaincante à la fois le projet et l’équipe. Soyez clairs, concis, et dynamiques, et ne lésinez pas sur la qualité.

Documents financiers

  • Budget du programme (annexe financière)
  • Prévisions économiques ;
  • Compte de résultat prévisionnel ;
  • Plan de financement: à noter que, bien qu’il n’y ait pas de conditions de fonds propres, vous devez démontrer une certaine capacité d’autofinancement

Le processus de sélection du concours d’innovation i-Lab

La sélection s’effectue en plusieurs étapes…

Tout d’abord une présélection régionale, effectuée par Bpifrance, et les secrétariats techniques régionaux (STR).

Ensuite une expertise approfondie par Bpifrance financement et un prestataire, qui se base sur le dossier de présentation puis un entretien en live avec le candidat.

Ensuite, après avis des STR le Secrétariat technique national (STN) établit la liste des dossiers à présenter au jury.
Chacun des projets est examiné par deux membres du jury, qui désignent ensuite les lauréats. Ces jurés ont à leur disposition l’ensemble du dossier de candidature et le rapport d’expertise de Bpifrance financement.

…sur la base des critères suivants:

  • caractère innovant de la technologie et preuve du concept établie ;
  • viabilité économique du projet ;
  • potentiel significatif de développement et de création de valeur y compris à l’international ;
  • motivation, disponibilité et capacité du candidat à créer et à développer une entreprise, à diriger une équipe et à nouer des partenariats ;
  • capacité du candidat à s’impliquer dans le projet ;
  • qualité et complémentarité de l’équipe ;
  • maîtrise de la propriété intellectuelle et des droits des tiers (notamment liberté d’exploitation).
    (source: règlement 2021).

Ainsi, le processus de sélection est long et prend en compte à la fois le projet d’innovation, le porteur de ce projet et son équipe, qui doivent donc être solides, tout comme le dossier.
Par ailleurs, on note qu’environ la moitié des candidats est éliminée sur dossier, et 33 à 50% sont éliminés à l’oral.

La 23e édition du concours d’innovation i-Lab est en cours, vous avez jusqu’au 2 février 2021, à midi.

Pour cela, rendez-vous sur l’extranet des projet innovants collaboratifs de Bpifrance.

Votre entreprise est innovante et vous avez de la R&D à financer ? N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec notre équipe !