Dans nos deux derniers webinars, Kevin (consultant en financement de l’innovation) et Sébastien (associé fondateur de FinovUP) ont donné les clés pour sécuriser vos demandes d’aides à l’innovation Bpifrance. Si vous n’avez pas eu l’occasion d’y assister, pas de panique ! Vous allez retrouver ici toutes les clés pour savoir comment chiffrer son projet BPI.

Pourquoi et comment se préparer pour solliciter une aide BPI ?

Être prêt pour rencontrer la BPI est une étape fondamentale, car il y a des risques à être mal, voire pas du tout préparé en amont.

Tout d’abord il y a le risque d’échec.

De nombreux entrepreneurs se jettent corps et âme dans une demande d’aide en y consacrant énormément de temps et d’énergie. La frustration peut être alors maximale pour les entreprises si Bpifrance décide de ne pas financer leur projet.

Cas client : De par son expérience, Kevin a remarqué qu’il y a un nombre conséquent de refus pour des entreprises mal préparées. L’entrepreneur est confronté à des questions auxquelles il ne s’attend pas lors de ses échanges avec son chargé d’affaires.

Ensuite, il y a le risque que les projets soient sous-financés.

Cas client : Pour sa première demande d’aide BPI, une entreprise ayant levé 700 000€ a obtenu 150 000€. N’étant pas préparé il n’a pas obtenu une aide équivalente à ce que ses fonds propres et son projet laissaient espérer.

C’est pourquoi, même avec des fonds propres suffisants et un projet innovant, il se peut que sans préparation votre projet soit sous-financé !

Pour chaque demande, les chargés d’affaires Bpifrance vont analyser méticuleusement le profil des entreprises.

Étudiez attentivement votre passé et l’évolution des chiffres de votre entreprise. Concentrez vous sur les éléments financiers : l’évolution du bilan, du chiffre d’affaires, des fonds propres. Cela vous aidera notamment à anticiper les questions, et à rassurer votre chargé d’affaires sur la stabilité de votre entreprise.

Par ailleurs, le timing est essentiel pour solliciter une aide. Analysez vos propres données pour définir le moment optimum pour votre demande. Vous prévoyez une levée de fonds ? Attendez que celle-ci se concrétise afin de maximiser vos fonds propres et ainsi revoir vos éventuelles aides à la hausse.

Attention ! Ne visez pas uniquement les subventions !

Le rôle du chargé d’affaires est de trouver un moyen supplémentaire de financer le développement des entreprises. Pour Bpifrance, n’attribuer que des subventions constitue un risque trop élevé. C’est pourquoi, il existe d’autres types de financement intéressants comme les avances remboursables ou les prêts.

De plus, les subventions sont souvent plafonnées et attribuées dans des cadres spécifiques tels des concours et appels à projet. En ne voulant obtenir que des subventions, vous prenez le risque de ne pas être financé et de ralentir votre R&D.

Ne confondez pas financer un projet et financer une activité !

Reprenons tout d’abord la définition de projet selon la BPI: Il s’agit de travaux de R&D ou d’innovation visant au développement de produit, procédé ou service innovant avec des perspectives concrètes d’industrialisation et de commercialisation.

En effet, la BPI finance des projets et non des entreprises ! Pour chaque type de projet, il existe une aide dédiée. D’où l’importance d’identifier les aides les plus pertinentes avant toute demande. Vous devez replacer votre projet dans un contexte cohérent. Notamment en identifiant les opportunités business que votre projet apportera à votre entreprise et à son marché.

Cas client : Un client ayant besoin de financer des dépenses liées au déploiement et là ‘industrialisation du projet a été orienté vers le dispositif PM’UP. Il s’agit d’un appel a projet régional en Ile de France..

Tous les projets ne peuvent néanmoins pas être financés en intégralité d’un seul coup. Lorsque qu’un projet nécessite d’importants investissements, il est judicieux de le découper en différents jalons. Cela permet d’inscrire votre projet dans la durée avec un étalement des dépenses raisonnable.

Cas client : Le financement d’ un projet chiffré à deux millions d’euros a fonctionné avec deux jalons. En effet, les fonds propres de l’entreprise étant limitants, il fallait séparer le projet en deux étapes d’un million d’euro chacune. Il s’agissait d’une première prise de contact avec la BPI et la relation de confiance n’était pas encore établie. Un dossier a donc été déposé pour le premier jalon et le second un an plus tard pour terminer le projet.

Comment déterminer le budget de votre projet ?

Il y a une règle d’or à connaitre. La BPI ne prend en charge qu’une partie du budget total du projet.

Dans le cas classique d’une aide à l’innovation le montant pris en charge est compris entre 40 et 50% du projet. Le chiffrage évolue en fonction du type d’aide sollicité.

Délimitez méticuleusement vos dépenses de personnels (salaires), de sous-traitance, de matériel afin d’avoir une assiette de dépense crédible et cohérente avec votre projet.

Les aides BPI peuvent aussi avoir un impact sur d’autres dispositifs d’aides à l’innovation. Le CIR et le CII peuvent être revus à la baisse suite a l’obtention d’une aide BPI. Une stratégie de financement globale doit donc être mise en place à court et moyen terme.

Consultez le replay notre dernier webinar pour recueillir des informations supplémentaires sur les aides Bpifrance !